top of page
Rechercher
  • Viviane Cangeloni

Art, science et psychologie

« Lorsque le monde des hommes me contraint à observer ses lois, lorsque mon désir brise son front contre le monde des interdits, lorsque mes mains et mes jambes se trouvent emprisonnées dans les fers implacables des préjugés et des cultures, alors je frissonne, je gémis et je pleure. Espace, je t'ai perdu et je rentre en moi-même. Je m'enferme au faîte de mon clocher où, la tête dans les nuages, je fabrique l'art, la science et la folie. »

Extrait de Éloge de la fuite de Henri Laborit, 1976.

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page