top of page
Rechercher
  • Viviane Cangeloni

ART ET GUERRE

Voici en ce 11 novembre, l’extrait d’un poème de Guillaume Apollinaire, blessé de guerre.

(…) « J’ai cherché longtemps sur les routes

Tant d’yeux sont clos au bord des routes

Le vent fait pleurer les saussaies

Ouvre ouvre ouvre ouvre ouvre

Regarde mais regarde donc

Le vieux se lave les pieds dans la cuvette

Una volta ho inteso dire chè vuoi

Je me mis à pleurer en me souvenant de vos enfances » (…)

À travers l’Europe, poèmes de guerre, Guillaume Apollinaire


Et de ma part des minutes de silence.

Viviane Cangeloni


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page